La bonne excuse

« Sacré Ministre du chômage…

 

Pour François Rebsamen, reconnaître les mauvais chiffres du chômage, c’est « faire le lit de l’extrême-rebsamen-chomagedroite ».

 

 

si c’est cela, sa manière de faire de la politique… »

 

Source : gresilles.over-blog.com

 

 

Publicités