Complotisme : explications

« Le complotisme du Nouvel Ordre Mondial

 

Alors que le Nouvel Ordre Mondial avance à grand pas et qu’il est annoncé par les atlantistes depuis plusieurs décennies (notamment à partir de Georges W. Bush senior), la partie de la population qui refuse cette marche en avant et pointe les mensonges et double-jeux des dirigeants (grandes banques, politiques, médias) complotismeest taxée de complotisme.

 

 

Dans cette affaire sémantique, qui sont les mieux informés, les plus crédules ?

 

« Le monde est gouverné par de tout autres personnages que ne se l’imaginent ceux dont l’œil ne plonge pas dans les coulisses. »

Benjamin Disraeli, Premier ministre d’Angleterre en 1868 puis 1874-1880, dans son roman Coninsby.

 

« De l’époque de “Spartacus” Wieshaupt à celle de Karl Marx, jusqu’à Trotski (Russie), Bel Kun (Hongrie), Rosa Luxembourg (Allemagne) et Emma Goldman (États-Unis), cette conspiration mondiale pour le renversement de la civilisation et pour la reconstitution de la société sur la base d’un arrêt de croissance, d’une malveillance envieuse et d’une égalité impossible s’est développée sans interruption. »

Winston Churchill, Premier ministre d’Angleterre de 1940 -1945 et de 1951-1955, Illustrated Sunday Herald, 8 février 1920.

 

« La plupart des terroristes sont de terroristes sous faux drapeaux ou qui sont créés par nos propres services. Aux États-Unis, tous les attentats terroristes que nous avons subis, ont, soit été réalisés sous de faux pavillons, soit il s’agissait d’un informateur qui avait été poussé à agir ainsi par le FBI. »

Robert David Steele, ancien agent de la CIA, repris dans Faits & Documents, du 15 au 30 avril 2015.

 

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort… apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »

François Mitterrand, président de la République française, 1981-1995, Le dernier Mitterrand de Georges-Marc Benamou. » Lire la suite

 

Source : www.lapprenti.hautetfort.com

 

 

Publicités