« Printemps de l’Europe »

Courrier d’un lecteur 

 

Au mois de mai, une propagande intensive au sujet de l’Europe était organisée via plusieurs manifestations.
?
Un lecteur nous a écrit.

 

 

« Bonjour messieurs les responsables de E&R Bourgogne,
avez-vous remarqué les drapeaux de l’Union Européenne omniprésents sur la Place Darcy à Dijon ?
Les drapeaux bourguignons sont littéralement cachés, volés la vedette par les drapeaux de L’UE !
Sur tous les drapeaux installés, aucun, je dis bien AUCUN drapeau français, que des drapeaux européens.
Juste sous les yeux des dijonnais qui passent devant comme si de rien n’était.
Quel message essaye-t-on de nous faire passer ? Des envahisseurs cachés ont marqué leur territoire ?
Comptez-vous écrire un article dessus ?
Amitiés à vous.
Un jeune lycéen français outré. « 

Nous profitons de ce courrier pour ajouter que cette dite « Europe » n’est autre que l’Europe des marchés, des multinationales et des grandes puissances d’argent.

?

Puissances qui détruisent lentement mais surement les Etats-nations et travaillent pour leurs propres intérêts, par essence l’exact opposé de l’intérêt des populations. Le Traité Transatlantique en est l’exemple le plus parlant. 

Raison pour laquelle personne ne veut de cette Europe, comme le peuple français l’avait pourtant déjà exprimé en 2005.

Cette propagande n’est donc pas là par hasard, elle est plus que jamais nécessaire face aux résultats catastrophiques de cette Union Européenne qui pourraient pousser les populations à s’en extraire…

Les maitres de cette nouvelle féodalité internationale ne l’entendent pas ainsi, c’est pourquoi le vieux projet européen est plus que présent sur les terres défendues par Clovis, Philippe II, Charles V, Charles VII, Jeanne d’Arc, Henri IV, Louis XIV.

Comme notre lecteur nous avons pu remarquer que les rues dijonnaises furent envahies ce mois de mai par l’étendard européen.

Le drapeau français, celui de notre République en théorie souveraine, était absent… Dans un premier temps, seul le drapeau Bourguignon avait eu le droit de cité.

Ce fait nous rappelle clairement les théories de Pierre Hillard pour qui l’UE court-circuite les nations en développant, dans un premier temps, le régionalisme avant de le mettre à l’index, pour laisser la place au dit « vieux projet ».

 

La Gazette de Côte d’Or sur le « Printemps de l’Europe »

 

Quelques sujets de réflexion :

Les mairies sont-elles tenues d’afficher le drapeau européen ?

Minorités et régionalismes : entretien avec Pierre Hillard

Le régionalisme entraînera la mort de la France

 

 

Publicités