Ces fûts fabriqués à La Charité partent aux quatre coins du monde

La tonnellerie charitoise du groupe Charlois a conquis, ces trois dernières années, sur un secteur de niche, de nouveaux marchés, jusqu’au bout du monde.

Le martellement des marteaux, continu, empêche toute conversation. C’est l’effervescence, à la tonnellerie Berthomieu Ermitage.

Les commandes de barriques d’Italie et de Californie affluent. Les vendanges sont pourtant loin… « Mais là-bas, elles se font en moyenne un mois avant la France. Les commandes nous parviennent en mai-juin, car les barriques, une fois fabriquées, partent par bateau », explique Claude Jouot, directrice de communication du groupe Charlois. Et il faut compter cinq semaines de délai, de port à port, sans compter les transports sur terre. Et les contrôles phytosanitaires. Cinq semaines sont également nécessaires avant la mise en eau, suivant le protocole de mise en service.

https://i1.wp.com/www.domaine-marchand-grillot.com/sites/default/files/styles/photo_page/public/elevage-fut.jpg

 

Lire la suite

Publicités