SAONE-ET-LOIRE : André Accary attaque l’Etat pour lui faire payer «la facture» des Réfugiés mineurs

Les coûts de l’immigration

Alors que la Saône-et-Loire accueille cinq fois plus de Réfugiés mineurs que ce qui avait été convenu avec l’Etat et que la facture a déjà bondi à 6 millions d’euros, le Président du conseil départemental a pris un arrêté pour faire payer l’Etat.
Une première en France.

C’est un arrêté qui forcément va faire du bruit. Il a été porté à la connaissance de creusot-infos. Il a été signé par André Accary, président du conseil départemental de Saône-et-Loire qui a décidé de faire payer à l’Etat le coût exponentiel de l’accueil des Réfugiés mineurs.
C’est une information «creusot-infos / Aujourd’hui en France».
Joint par téléphone, mercredi en fin de journée, André Accary a accepté de s’expliquer pour que chacun comprenne bien le sens de son action. Il estime en effet que la générosité dont le département de Saône-et-Loire fait preuve pour l’accueil de Réfugiés mineurs est bien mal considérée par le Gouvernement et donc l’Etat.

https://ssl-ds.static.rtbf.be/article/image/770x433/5/4/d/f1f74c7802e67ed69496b26dfec4b1daadcb30c3.jpg

 

Lire la suite

A lire aussi sur les autres conséquences de la politique immigrationniste:

Dérives communautaristes

Des efforts inutiles pendant que la France est touchée par une crise économique et identitaire grave

Publicités