Dijon rend hommage aux victimes de violences racistes, antisémites ainsi qu’aux victimes de la tuerie de Nice

Devoir de mémoire

Dimanche 17 juillet marque la journée nationale de commémoration des persécutions racistes et antisémites sous le régime de Vichy. Une cérémonie officielle avait lieu à 9h30 à Dijon dans la cour de la Gare SNCF.

Depuis 1993, un hommage est rendu chaque année aux victimes juives et de crimes racistes.

Israël Cemachovic prend la parole. Il préside l’association cultuelle israélite. Bien sûr, il rappelle l’horreur nazie des 16 et 17 juillet 1942,dates de la rafle du Vel’d’Hiv.

https://i2.wp.com/cache.media.education.gouv.fr/image/03_-_mars/75/5/logo-tous-unis_552755.70.jpg

 

Lire la suite

Publicités