Crise du lait : « Nous sommes dans un tunnel noir »

Les éleveurs laitiers traversent une crise sans précédent en France. Pas de répit. Au contraire. Il semblerait même qu’elle s’exacerbe. Et le Jura n’y échappe pas. Les exploitations qui produisent du lait standard souffrent comme jamais. En cause : la baisse du prix d’achat passé en dessous de la barre des 300 euros la tonne en raison, notamment, de la fin des quotas laitiers en avril 2015 (voir ci-dessous). « Nous sommes en guerre. C’est 14-18 pour les agriculteurs », assure Frédéric Perrot, président de la FDSEA du Jura et lui-même producteur de lait standard.

https://npa2009.org/sites/default/files/images/lait_0.jpg

 

Lire la suite

Publicités